Centre d’innovation à Houston

Nous présentons le travail d’Anthony O. de l’Université de Houston, qui a partagé son expérience personnelle lors de l’utilisation de VisualARQ pour ce projet :

« Le projet sur lequel je travaillais était un Centre d’innovation dans le quartier du Third Ward de Houston au Texas. Il s’agit d’un quartier historique à faibles revenus passant par une phase de redéveloppement. Malgré un budget réduit, il était recommandé de rechercher des opportunités architecturales à intégrer dans le projet. Le projet devait être constitué d’espaces de bureaux, de deux salles de classe, d’un espace d’études, d’une salle de pause/kitchenette et d’une bibliothèque ou centre de ressources. Le logement étudiant était optionnel pour le projet et j’ai choisi de l’ajouter dans ma proposition au 3e étage du bâtiment.

Le processus de conception du projet a débuté avec un dessin à main levée pour organiser le positionnement et l’empreinte générale du bâtiment. Les dessins et les modèles physiques ont permis de déterminer la forme et la hauteur du bâtiment. VisualARQ a été utilisé comme premier outil de dessin numérique et a permis d’obtenir des proportions précises sur tout le projet. Il a également été très utile lors de l’ajout de la structure (parfois difficile) et de la création d’un modèle 3D du bâtiment. Le fait que VisualARQ utilise des modèles BIM pouvant être modifiés m’a fait gagner beaucoup de temps puisque je n’ai pas eu besoin de modéliser les portes, les fenêtres, les poteaux…. VisualARQ a également été utilisé pour les premières études des élévations et s’est avéré utile avec la création automatique des élévations à partir des modèles BIM utilisés dans le projet.

Une fois le bâtiment entièrement modelé, j’ai utilisé un autre logiciel pour aider à peaufiner les détails et à nettoyer les dessins du projet. Les rendus envoyés ont été réalisés dans Autodesk Revit et Adobe Photoshop car je disposais de peu de temps et j’ai plus d’expérience avec ce logiciel. Les plans au sol, les sections et les élévations en 2D ont été édités à partir de VisualARQ et modifiés dans Adobe Illustrator afin d’ajuster les largeurs de ligne, d’ajouter du texte et de colorier les images. En général, VisualARQ m’a été très utile pour documenter avec précision le projet qui avait été conçu à partir de dessins à main levé et pour étudier les modèles réalisés. L’interface simple mais très fonctionnelle de VisualARQ m’a permis de produire ces documents rapidement. »

Anthony O.
Étudiant en architecture à l’Université de Houston