Général

VisualARQ est-il un produit de McNeel ?
VisualARQ a été développé par AsuniCAD, une entreprise spécialisée dans le développement et la distribution de logiciels pour l’architecture, l’ingénierie, le paysagisme et le dessin industriel. Basées à Barcelone, AsuniCAD et McNeel Europe appartiennent au même groupe et travaillent en étroite collaboration sur ce projet ainsi que sur d’autres.
VisualARQ, de quel type de programme s'agit-il ?
VisualARQ est un module conçu pour un secteur du marché de l’architecture. Il permet de travailler dans l’interface de Rhino avec des outils spécifiques pour créer et modifier des plans architecturaux et pour travailler avec des objets 3D paramétriques tels que des murs, des portes, des fenêtres, des poteaux, des dalles, des toits, des escaliers et des rampes. Les processus de conception et de documentation deviennent alors beaucoup plus faciles à gérer.
Quels sont les principaux atouts de VisualARQ ?
  • Possibilité de modéliser des projets complexes d’architecture en 3D et 2D facilement et rapidement.
  • Une bibliothèque complète d’objets architecturaux paramétriques, personnalisables et modifiables à tout moment.
  • Édition facile et actualisation automatique de tous les dessins 2D liés au modèle 3D.
  • Importation et exportation de fichiers IFC 2×3 afin d’échanger des modèles 3D entre Rhino et les autres plateformes BIM telles que Revit, ArchiCAD, Solibri ou Tekla Bimsight.
  • L’outil de section dynamique qui permet de travailler avec des vues de section en temps réel.
  • Un prix abordable. L’ensemble VisualARQ et Rhino constitue une solution architecturale 2D/3D abordable et très compétitive par rapport aux autres produits du marché.
  • Assistance technique gratuite et développement constant à l’écoute des besoins et des demandes des utilisateurs.
Pour quels utilisateurs VisualARQ est-il conçu ?

VisualARQ est destiné aux architectes, dessinateurs d’intérieur, ingénieurs, constructeurs, urbanistes, infographistes et professionnels de l’architecture. Il est même utilisé par des designers produits de l’industrie navale. Plus largement, il peut être très utile à tous les utilisateurs de Rhino souhaitant réaliser des modèles architecturaux ou obtenir rapidement des dessins techniques à partir de leurs modèles.

Fonctions utiles pour chaque profile d’utilisateur.

VisualARQ est-il basé sur BIM (Building Information Modeler) ?
Oui. VisualARQ  dispose d’un ensemble d’objets paramétriques et d’outils spécifiques à l’architecture qui facilitent la conception et la documentation. Toute la documentation du projet (plans, sections, élévations, nomenclatures pour les zones habitables, les ouvertures, etc.) est liée au modèle 3D. Ainsi, elle est actualisée automatiquement à chaque modification réalisée dans le modèle 3D. De plus, VisualARQ permet d’importer et exporter des fichiers au format IFC, standard d’échanges de fichiers dans l’industrie de la construction.

Spécifications

VisualARQ est-il disponible dans d'autres langues ?
VisualARQ est disponible en français, anglais, espagnol, allemand, italien, tchèque coréen et chinois simplifié. L’aide en ligne est également disponible en japonais.
VisualARQ fonctionne-t-il sur Windows 8 ?
Oui, VisualARQ fonctionne sur Windows 8 et les dernières mises à jour. Si vous rencontrez un problème après avoir mis à jour Windows, désinstallez VisualARQ et réinstallez-le.
Quand VisualARQ sera-t-il compatible avec Rhino pour Mac ?
Le développement d’une version de VisualARQ pour Mac nous intéresse bien sûr mais nous ne pourrons pas travailler dessus tant que Rhino pour Mac ne prendra pas en charge les modules externes écrits en C++, puisque VisualARQ a été développé avec ce langage. Lorsque Rhino pour Mac prendra en charge ce type de module, notre équipe de développement pourra déterminer le travail et le temps nécessaires à l’adaptation de VisualARQ pour ce système. Plus d’informations sur Rhino pour Mac : http://www.rhino3d.com/mac

Licences

Comment puis-je mettre à jour de VisualARQ 1 vers VisualARQ 2 ?
Si vous possédez une licence de VisualARQ 1, vous pouvez actualiser vers VisualARQ 2 gratuitement. Téléchargez la dernière mise à jour de VisualARQ 2 depuis le site (https://www.visualarq.com/fr/download/update/) et utilisez votre licence de VisualARQ 1 pour remplir le formulaire de téléchargement. Vous recevrez par e-mail les liens de téléchargement ainsi que votre clé de licence pour VisualARQ 2 (commençant par VA20-…). Après avoir installé VisualARQ 2, lancez la commande vaLicence, sélectionnez l’option Autonome et validez VisualARQ avec votre clé de licence de VisualARQ 2.
Quels sont les modes de licence de VisualARQ ?
La version d’évaluation est-elle entièrement fonctionnelle ?
Oui. Après les 90 jours d’essai, vous pouvez toujours utiliser VisualARQ mais certaines fonctions sont désactivées :
  • Les objets et les styles de VisualARQ ne sont plus enregistrés.
  • Les commandes de copie, collage et décomposition ne fonctionnent plus sur les objets de VisualARQ.
  • Les commandes d’importation et d’exportation de style sont désactivées.
  • L’importation et l’exportation IFC sont désactivées.
Peut-on utiliser VisualARQ avec des licences flottantes ?
Oui. VisualARQ est compatible avec les licences flottantes en utilisant le Cloud Zoo ou Rhino Zoo, des services gratuits de McNeel. En savoir plus sur les modes de licence.
Puis-je utiliser une licence simple de VisualARQ sur plusieurs ordinateurs ?
Vous pouvez installer VisualARQ sur plusieurs ordinateurs. Mais une licence simple de VisualARQ ne peut être lancée que sur une seule machine à la fois.

Fonctions

Est-il possible d'importer et d'exporter des documents de VisualARQ à partir d'AutoCAD ?
  • Importer à partir d’AutoCAD : Oui. Puisque Rhino peut lire des fichiers .dwg, VisualARQ peut travailler avec eux également.  Il est donc possible de commencer à modéliser un projet en 3D en utilisant les dessins 2D importés d’AutoCAD. VisualARQ peut convertir les lignes 2D en murs, garde-corps, poutres, dalles… 3D
  • Exporter vers AutoCAD : Oui. Lorsque les dessins de documentation 2D sont générés à partir du modèle 3D dans VisualARQ, il est possible de les exporter dans AutoCAD. Il vous suffit d’enregistrer le document sous un fichier .dwg et de continuer à travailler avec le fichier AutoCAD. Cette section donne plus d’informations sur cette procédure.
Est-il possible de définir des cotes à partir de ce module ?
Oui, une fonction permet de créer des murs automatiques et des cotes d’ouvertures à partir du modèle 3D. De plus, Rhino présente un ensemble d’outils de dessin pour côté le modèle 3D et créer une documentation.
Est-il possible de calculer un rendu à partir de ce module ?
VisualARQ possède un gestionnaire de matériaux qui prend en charge les matériaux de tous les moteurs de rendu compatible avec Rhino (rendu de Rhino, V-Ray, Flamingo nXt, Maxwell, etc…). Cette astuce donne plus d’informations sur l’assignation de matériaux à des objets de VisualARQ.
Comment VisualARQ aide-t-il dans l'échange de modèles de Rhino avec Revit ?

VisualARQ dispose d’un module d’importation et exportation pour le format IFC qui permet d’échanger des fichiers IFC 2×3 entre Rhino et Revit (ainsi que d’autres logiciels d’architecture et construction).

VisualARQ possède une fonction d’étiquette IFC permettant d’assigner une catégorie IFC à un objet de Rhino (ifcWall, ifcBeam, etc.) qui sera ainsi reconnu comme objet générique dans Revit. (Regardez cette vidéo pour plus d’informations). Après avoir exporté un modèle de Rhino au format IFC, tous les objets de VisualARQ sont reconnus dans Revit comme objets architecturaux natifs ou objets génériques, suivant le type d’objet et comment ils ont été créés dans Rhino. Consultez ce guide pour savoir comment chaque objet est reconnu dans Revit à travers le format IFC. VisualARQ offre également la possibilité de créer de nouveaux paramètres personnalisés et d’alimenter la géométrie avec des informations. Ces données peuvent être liées à la géométrie avec VisualARQ Grasshopper Components. Ces nouveaux paramètres sont exportés vers IFC sous forme de Propriétés IFC que Revit peut lire.
Comment VisualARQ s'intègre-t-il dans Grasshopper ? Est-il facile à apprendre ?
VisualARQ s’intègre avec Grasshopper de deux façons :
  • VisualARQ Grasshopper Components : il s’agit des objets et commandes de VisualARQ disponibles dans Grasshopper. Il vous permettent d’automatiser des flux de travail en utilisant les objets et commandes de VisualARQ. Vous pouvez aussi ajouter et obtenir des données sur la géométrie et connecter VisualARQ avec d’autres applicatifs pour Grasshopper pour élargir les possibilités dans Grasshopper.
  • Styles de Grasshopper  : il s’agit des objets de VisualARQ créés à partir de définitions de Grasshopper. Vous définissez l’objet paramétrique personnalisé dans Grasshopper et le transformez en style d’objet de VisualARQ. Lorsque le nouveau style d’objet est créé vous pouvez travailler avec et modifier ses paramètres dans Rhino comme tout autre objet de VisualARQ. Aucune connaissance particulière de Grasshopper n’est nécessaire à partir d’ici même si celui-ci tourne en arrière-plan. Vous trouverez des exemples à télécharger sur food4Rhino.
Est-il facile à apprendre ? Si vous connaissez Grasshopper, il sera très facile pour vous de travailler avec VisualARQ Grasshopper Components ou de créer de nouveaux objets personnalisés à partir de définitions de Grasshopper. Si Grasshopper est nouveau pour vous, il existe différents matériels permettant d’apprendre à utiliser VisualARQ avec Grasshopper.